vendredi 5 septembre 2014

Trucs et astuces pour ne pas "caler" sur la corde.

Je reviens encore sur la question de la corde car j'entends souvent "j'ai pas d'idée pour ma corde" ou "je sais pas trop comment commencer ma corde" ou "j'ai l'impression de faire toujours la même corde". Encore tout récemment, ce qui m'a décidé à faire une réponse plus élaborée et surtout accessible à tous.

Le but de la corde est de permettre une composition libre, cela rejoint l'idée que nous devons laisser libre cours à une forme d'instinct pour créer un corde, et ensuite un zen-mêle sans y réfléchir. Cela doit permettre le lâcher prise qui mène à la détente, la relaxation de l'esprit et même du corps (à condition que vous vous soyez installé confortablement pour dessiner.)
Donc commencer un zen-mêle en s'inquiétant de la corde c'est mal commencer.

Plusieurs solutions s'offrent à nous pour éviter de trop se poser de questions autour de la corde.

1° Fermez les yeux, et dessinez sans voir, au hasard du mouvement de la main, une corde. Elle peut bien entendu déborder de la carte. Faites des lignes droites et courbes. Limitez le mouvement de la main à 1, 2 ou 3 passages maximum, vous ne voulez pas vous retrouver à faire de la mosaïque miniature.

2° Dessinez sur les rebords 1,2 ou 3 points "d'arrivé" et de "départ". Ensuite rejoignez les points en variant lignes droites et courbes, toujours sans vous poser vraiment la question. Posez simplement le crayon sur le point, regardez un autre point ou arriver et tracez souplement, légèrement. Laissez promener la main et le crayon.



3° prenez une corde pré-dessinée comme modèle et copiez la, mais attention! Ne commencez pas à vouloir qu'elle soit exactement comme le modèle sans quoi vous perdez à nouveau le bénéfice du lâché prise. Si vous êtes là à vous lamenter que votre corde ne tourne pas aussi bien ou n'arrive pas exactement au même point que l'original vous vous stressez inutilement. Bien au contraire si votre corde est un peu différente c'est d'autan mieux, vous vous l'êtes appropriée, c'est devenu votre corde.

Enfin si aucune de ces solutions ne vous aide, je propose de publier des cordes disons tous les vendredis; que vous pourrez copier/coller et imprimer sur du papier calque pour les transposer sur vos cartes. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de tracer la corde du tout jusqu'à ce que vous vous sentiez suffisamment à l'aise pour faire vos propres cordes.

 En voilà une de suite tiens, hop!


 Corde 1

Tiens et puisque j'y suis, je propose que vous mettiez en commentaire le lien vers votre blog et votre interprétation de cette corde, comme cela nous pourrons voir ce que chacun en a fait.

P.S: Je rappelle, au besoin, que l'on est jamais obligé de tout remplir, ni de suivre toutes les lignes d'une corde. Elle ne sert que de guide à votre inspiration mais elle n'est en aucun cas une contrainte.